Pour vous préparer à l’aventure, pour patienter, ou pour approfondir,… n’hésitez pas à consulter les ressources pédagogiques sur l’eau de l’Agence de l’Eau Adour Garonne:

Novembre 2018: Les BTS ACSE (Analyse et Conduite de Systèmes d’Exploitation) de l’Institut François Marty, sensibilisés à la gestion des milieux aquatiques en lien avec les enjeux agricoles

Après une présentation en salle de la notion de gestion intégrée de l’eau et des milieux aquatiques et des enjeux du territoire, les élèves se sont rendus sur l’exploitation du GAEC de Trébessac. Ils ont ainsi pu visualiser les actions mises en place par l’exploitant dans un objectif de gestion durable (viabilité économique de l’exploitation, prise en compte de l’environnement, maîtrise du temps de travail et préservation de sa propre santé, mais également intégration sociétale, avec un réel besoin de dialoguer et co-construire avec les autres acteurs du territoire pour améliorer la perception du monde agricole par la population).

Très concrètement, sur le terrain, les élèves ont pu constater les possibilités de conciliation des enjeux environnementaux et agricoles, en lien avec les milieux aquatiques:

  • Sur le volet érosion des sols, le GAEC a pu bénéficier des diagnostics érosion/bocage proposés par le SMBV2A dans le cadre du contrat territorial Serènes. Il a également d’ores et déjà réalisé la plantation d’une haie anti-érosive, avec l’appui de l’association Arbres Haies Paysages d’Aveyron, et a adapté ses pratiques culturales pour limiter le travail du sol et favoriser le couvert.
  • Sur le volet qualité de l’eau et milieux aquatiques, la mise en défens des berges, accompagnée de systèmes d’abreuvement adaptés, a été réalisée via le Plan Pluriannuel de Gestion des cours d’eau du SMBV2A. L’exploitant a participé en novembre 2018 au rendu de l’inventaire des zones humides et a été sensibilisé à la nécessaire préservation de ces milieux remarquables offrant de nombreux services (filtration, régulation des débits, réservoirs de biodiversité…). Il a également acquis en 2017, du matériel spécifique, alternatif aux traitements pesticides.
  • Enfin, sur le volet plans d’eau, les diagnostics proposés dans le cadre du contrat territorial Serènes ont été réalisés sur les 2 plans d’eau, dont l’un à usage d’irrigation. Ces diagnostics ont pour objectif de mieux connaître les plans d’eau pour proposer le cas échéant d’optimiser leur gestion du point de vue environnemental, tout en garantissant leur usage. Un projet d’optimisation est donc à l’étude pour réduire l’impact du plan d’eau, actuellement en barrage de cours d’eau, sur le milieu aquatique (thermie, débits, transport solide).

Encore un grand merci à Nicolas Guibbert pour son accueil et ses explications toujours très avisées.

5 Octobre 2018: Les lycéens de La Roque à la découverte de Nostre Seigne !

Vincent Miquel a accueilli les élèves du Lycée dans le cadre du partenariat pour la mise en place du plan de gestion de la zone humide par agro-pastoralisme. A cette occasion, ils ont pu découvrir les missions du SMBV2A et le métier de technicien de rivière. Des explications sur le fonctionnement de l’écosystème rivière et plus particulièrement les zones d’expansion des crues et les zones humides leur ont permis de bien comprendre les objectifs et enjeux du projet de partenariat sur le site de Nostre Seigne. Une visite des différents aménagements et actions réalisés ( traitement du pluvial en zone urbaine, problèmes de pollution, traitement de la ripisylve, mise en défens des berges, rampe aménagée, pâturage tournant…) a apporté une touche concrète et pratique à ces apports théoriques.

(voir le lien vers l’animation pédagogique de l’Agence de l’Eau RMC sur la thématique pour aller plus loin sur le fonctionnement des zones humides et la conciliation de leur préservation avec les activités)

5 Octobre 2018: Mon école mon cours d’eau à Bertholène et Agen d’Aveyron

Les élèves des écoles de Bertholène et d’Agen d’Aveyron sont sortis au bord de l’eau, à la découverte de la faune inféodée aux milieux aquatiques. Il était question de loutre, de martin-pêcheur, de cincle plongeur, de truite, mais aussi des libellules, au cycle de vie étonnant… De nombreux invertébrés aquatiques ont d’ailleurs été récoltés par nos pêcheurs en herbe, afin d’évaluer l’état de santé du ruisseau.

En cette période de sécheresse, les macro-invertébrés retrouvés sont essentiellement les plus résistants, marqueurs de cours d’eau de qualité moyenne à médiocre. C’est ainsi que les enfants ont pu prendre conscience de l’importance de préserver la ressource en eau. Ils ont donc proposé de sensibiliser copains et parents aux économies d’eau, par des gestes simples (ne pas laisser couler le robinet lorsqu’on se brosse les dents…)

 

2 Octobre 2018: Nettoyons l’Aveyron avec les collégiens du lycée Beauregard

Les élèves de 3ème du lycée Beauregard ont réalisé le ramassage des déchets présents sur le lit et les berges de l’Aveyron en aval de Villefranche de Rouergue, sur près de 500 mètres de cours d’eau. D’abord surpris de retrouver des morceaux de plastiques ou de tissus perchés dans les arbres, ils ont rapidement compris que la rivière, milieu dynamique et évolutif, les avait portés jusque là lors de ses crues…

L’opération, sponsorisée par les établissements Leclerc, a permis de soustraire à l’environnement plusieurs dizaines de kilos de déchets plastiques et tissus, 2 machines à laver et de nombreux objets métalliques, qui ont été acheminés jusqu’à la déchetterie par les bénévoles de l’AAPPMA de Villefranche de Rouergue.

Les élèves en ont profité pour bénéficier des explications du SMBV2A sur le fonctionnement de la rivière, ainsi que de l’animatrice de la LPO sur le classement du site Natura 2000.

Septembre 2018: Les écoliers de Flavin, Super-Héros du bassin versant de l’Aveyron

Les CE2 à CM2 de l’école de Flavin ont participé au programme “Mon école mon cours d’eau” coordonné par le SMBV2A, avec l’appui de l’école de pêche de l’Aveyron et le concours du Conseil Départemental.

Munis d’épuisettes, ils ont récolté activement les petites bêtes de la Brianelle, qu’elles soient en surface, au fond de l’eau ou même enfouies dans le substrat.

Ils ont ensuite appris à les reconnaître: Aselles, larves de diptères ou d’éphémères, gastéropodes, têtards, et même l’impressionnante Notonecte, tout aussi bien capable de nager que de voler!

La présence de ces espèces, plutôt résistantes, est signe que ce tout petit ruisseau présente une qualité moyenne à mauvaise. Si petit soit-il, il est pourtant à l’origine de ruisseaux plus conséquents, qui finalement alimentent la rivière Aveyron.

Les enfants, investis de leur nouvelle mission de super-héros des rivières, ont donc proposé des actions qui pourraient l’améliorer: sensibiliser la population et planter des arbres ou arbustes afin de protéger le ruisseau de la pollution et de la chaleur du soleil.

Juin 2018: L’école de Maleville au bord de l’Alzure

Avec la chaleur de cette fin d’année scolaire, les enfants de CP-CE1 de l’école de Maleville ont pu apprécier de faire école au bord de l’eau, avec l’animateur de l’école de pêche et le SMBV2A. Au travers d’ateliers pratiques, ils ont pu aborder la notion de bassin versant, les problématiques des ruisseaux du territoire et les solutions possibles. Les prélèvements des “petites bêtes” de l’Alzure leur ont démontré la biodiversité insoupçonnée des milieux aquatiques.

Enfin, ils ont eu l’occasion de tester en avant première le nouveau jeu de carte à visée pédagogique créé par le SMBV2A, impatients que celui-ci soit rendu disponible.

De nombreuses autres animations sont prévues jusqu’aux vacances, puis à la rentrée, avec les écoles du bassin versant Aveyron amont ayant souhaité participer à l’opération.

Juin 2018: Les écoliers du Monastère à la découverte de l’écosystème rivière

Les élèves de l’école du Monastère se sont rendus lundi 18 juin 2018 à la confluence entre la Briane et l’Aveyron, en compagnie de l’école de pêche de l’Aveyron.

Ils ont pu y découvrir toute la richesse et la fragilité de l’écosystème rivière: larves d’insectes, poissons, végétation rivulaire, sources de pollutions et de perturbation du milieu, pistes d’actions pour vivre avec la rivière en la respectant,…

Mon école mon cours d’eau 2018 se poursuit ces prochaines semaines, et à la rentrée scolaire, avec les écoles du bassin versant ayant répondu à cette opération menée par le SMBV2A avec le cofinancement du Conseil Départemental de l’Aveyron.

Juin 2018: Collégi’ENS à la découverte de la zone humide de Maymac (Rignac)

Les élèves de 6ème des collèges Georges Rouquier (Rignac), Saint-Géraud (Montbazens) et Jeanne d’Arc (Rignac), accompagnés d’ animateurs de la Fédération Départementale des Chasseurs et du SMBV2A, sont venus à la découverte de la zone humide de Maymac et de ses ruisseaux.

Ces sorties, organisées et financées par le conseil départemental de l’Aveyron dans le cadre de sa politique de valorisation des espaces naturels sensibles (ENS), leur ont permis de mieux comprendre le fonctionnement et les enjeux des zones humides et milieux associés: biodiversité, rôle dans la gestion quantitative et sur la qualité de l’eau,…

Ils ont ainsi pu constater qu’il est possible de concilier la préservation de l’environnement et les activités de natures diverses qui gravitent autour, qu’il s’agisse de l’urbanisation, de l’agriculture ou encore des secteurs du tourisme et des loisirs.

Jeudi 22 juin 2017: L’école de Recoules Prévinquières sur l’Olip

Qui n’a pas rêvé de faire école au bord de l’eau ? En ces jours de canicule, la sortie tombait à point pour les élèves de l’école de Recoules-Prévinquières. Ils ont pu découvrir, à deux pas de l’école, les richesses du ruisseau de l’Olip, milieu tout autant fragile que surprenant de diversité.

Jeudi 4 mai 2017: Mon école mon cours d’eau à La Bastide l’Evêque (Le Bas Ségala)

L’opération “Mon école mon cours d’eau 2017” a démarré ce jeudi 4 mai, avec l’école de La Bastide l’Evêque bourg, au bord du Lézert.

Lundi 27 mars 2017: La gestion intégrée illustrée pour le lycée François Marty de Monteils

Sortie avec les Terminale S mention biologie-écologie du lycée François Marty de Monteils, sur la thématique de la gestion intégrée illustrée au travers du bassin versant du Cassurex (Contrat territorial Serènes):

  • Travaux d’optimisation environnementale de plans d’eau
  • Nouvelle station d’épuration à La Fouillade
  • Travaux en rivière
  • Station de mesure des débits et de la thermie