Actualités

Juillet 2021: La Maresque du Rieutord en cours de renaturation

C’est au tour de la Maresque du Rieutord à Druelle, de bénéficier de travaux de renaturation. Les travaux réalisés pour 2021 consistent à:

  • Décaisser le terrain en rive droite afin d’être au niveau du fil d’eau des sorties d’eaux pluviales et ainsi de favoriser la diffusion et l’infiltration
  • Supprimer un passage busé
  • Réaliser une recharge minérale afin de limiter l’incision du lit mineur et de diversifier les faciès d’écoulement, favorisant l’oxygénation et donc la capacité épuratoire du cours d’eau.

Juillet 2021: Renaturation de l’Auterne, une nouvelle tranche de travaux en cours

L’objectif des travaux de restauration du ruisseau de l’Auterne est de limiter le risque d’inondation à l’aval par la réalisation de plusieurs aménagements qui doivent contribuer au bon fonctionnement de la zone naturelle d’expansion de crues:

– en améliorant le fonctionnement physique des rivières : création d’alternance fosses/radiers, recréation d’une sinuosité, travail sur la forme des berges, diversification des vitesses afin de décolmater les fonds et réoxygéner le milieu pour une meilleure auto-épuration…etc ;

– en recréant des habitats variés afin d’accueillir une faune et une flore fonctionnelles, par des diversifications du courant,

-en reconnectant le cours d’eau avec sa nappe d’accompagnement,

L’opération en cours de recharge granulométrique consiste à rehausser la ligne d’eau du cours d’eau incisé par l’apport de granulats adaptés et de différentes tailles. La mise en place en quinconce (radiers, fosses, largeurs variables du lit d’étiage et méandrage) permettra de redynamiser le cours d’eau (oxygénation) et de recréer des habitats pour les micro-organismes épurateurs, les insectes et les poissons. La réhausse permettra également une meilleure recharge des nappes superficielles.

Ces aménagements n’ont aucune incidence sur le risque d’inondation, l’impact de ces travaux sur les hauteurs d’eau a été soigneusement étudié préalablement au chantier.

Quelques chiffres :
– Linéaire de recharge minérale 1000 ml.
– Plus de 650 tonnes de blocs et cailloux

Avril à Juillet 2021: Point sur la gestion des embâcles à l’échelle du bassin versant

La mutualisation des moyens à l’échelle du bassin versant permet d’assurer une certaine réactivité sur le terrain pour la réalisation d’actions transversales. C’est le cas pour la gestion des embâcles susceptibles de causer des désordres au droit des ouvrages publics.

A ce jour, le SMBV2A peut intervenir, dans la limite du nombre annuel de jours imputés à cette action:

  • Sur les embâcles situés sur les ouvrages des collectivités locales adhérentes
  • Sur certains embâcles situés sur les propriétés privés, lorsque le propriétaire ne peut assurer son devoir d’entretien et à la condition que ce dernier s’engage à faire abattre les arbres à risque situés sur ses parcelles et identifiés avec l’appui du technicien rivière de secteur. Ces interventions sont réalisées à titre expérimental en 2021, dans une logique gagnant-gagnant devant permettre de limiter le risque de nouvelles formations d’embâcles.

Au total, ce sont presque 300m3 d’embâcles qui ont été retirés depuis le début de cette année 2021, sur plus de 20 sites différents à l’échelle de tout le bassin versant de compétence du SMBV2A.

Information aux riverains des cours d’eau des communes du bassin versant Aveyron Amont

Dans le cadre de l’élaboration du Programme Pluriannuel de Gestion 2022-2026 (PPG), un diagnostic complémentaire de la rivière Aveyron et de ses affluents se déroulera de fin mai à fin octobre 2021. Ce diagnostic va nécessiter le passage de personnels sur les berges de certains cours d’eau (techniciens du SMBV2A et/ou stagiaires).

Ce diagnostic se fera dans l’entier respect de vos parcelles et de vos clôtures attenantes aux cours d’eau inventoriés (simple passage humain).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous rapprocher de votre technicien rivière de secteur.

Optimisation environnementale des plans d’eau – Appui au montage des dossiers de demande de financements

Le syndicat mixte du bassin versant Aveyron Amont (SMBV2A) décline actuellement le programme d’actions agricoles du contrat de rivière Aveyron amont 2020-2024, contribuant notamment à la préservation et la reconquête du bon état des milieux aquatiques. Dans ce cadre, nous proposons un appui technique et administratif au montage de dossiers de demandes de financements (jusqu’à 80%) concernant des travaux de mise à niveau environnementale de plans d’eau: mise en dérivation de plans d’eau actuellement en barrage de cours d’eau, installation de moines hydrauliques, de répartiteurs de débit, de système de vidange, etc… Attention, ces aides ne concernent pas la création de nouveaux plans d’eau ainsi que les travaux de mise aux normes au titre de la sécurité des ouvrages hydrauliques (déversoirs de crue notamment). Elles relèvent du plan de développement rural régional (PDRR – mesure 441), plus particulièrement destinées aux exploitations agricoles (à titre individuel ou dans un cadre sociétaire). Les financements proviennent du FEADER et de l’Agence de l’Eau Adour Garonne.

Le SMBV2A accompagnera prioritairement les propriétaires de plans d’eau du bassin versant de la Serène regroupant 10 communes (en tout ou partie) : BOR-ET-BAR – LA CAPELLE BLEYS – LA FOUILLADE – LE BAS SEGALA – LESCURE-JAOUL – LUNAC – MORLHON-LE-HAUT – NAJAC – SAINT-ANDRE DE NAJAC – SANVENSA. Néanmoins, un appui n’est pas à exclure sur les autres communes du bassin versant en fonction du nombre de demandes et des capacités logistiques de la structure à accompagner les porteurs de projets.

La date limite de dépôt des dossiers concernant l’appel à projets 2021 est fixée au 30 juin. Les propriétaires et exploitants intéressés par ce dispositif d’accompagnement sont invités à contacter Vincent LAVERGNE – SMBV2A – 06.88.30.74.69 – vincent.lavergne@aveyronamont.fr

Avril à septembre 2021: L’inventaire des zones humides se poursuit

C’est au tour des communes de La Loubière et Agen d’Aveyron de bénéficier en 2021 de l’inventaire de leurs zones humides.

Avril 2021: Repérer les plantes exotiques envahissantes des plans d’eau et zones d’eaux lentiques

De nouvelles espèces exotiques envahissantes sont repérées régulièrement sur le territoire du SMBV2A, en particulier ces dernières années concernant les plans d’eau et zones d’eau calmes (en amont des ouvrages par exemple). Afin de bien faire prendre conscience de la problématique, mais aussi pour inviter chacun à être vigilant et nous aider à repérer de nouveaux foyers, le SMBV2A, en partenariat avec l’Adasea d’Oc, a élaboré ce petit document très simple et succinct, qui doit permettre de reconnaître et suspecter leur présence facilement.

Si vous pensez reconnaître une de ces plantes sur vos plans d’eau, ou si vous avez un doute sur le caractère envahissant d’une espèce, contactez-nous 🙂

Livret Plantes exotiques envahissantes des plans d’eau et zones lentiques connues sur le Bassin Versant Aveyron amont

 

Avril 2021: Des panneaux de sensibilisation pour l’Assou à Monteils et le Mazerolles à Najac

En 2019, ces ruisseaux ont bénéficié de travaux de restauration par le SMBV2A, avec le concours de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, la Région Occitanie, le Département de l’Aveyron et la Communauté de Communes Ouest Aveyron Communauté. Deux panneaux de sensibilisation ont été positionnés en lieux de passages touristiques en vue d’expliquer les notions de bassin versant et de cours d’eau en bon état et fonctionnel.

 

Hiver 2020-2021 : Un retour sur les aménagements qui nous a réservé quelques bonnes surprises

Durant l’été 2019, plusieurs travaux de mise en défens des berges et d’aménagement de points d’abreuvements ont été réalisés par le SMBV2A. Ces travaux ont pour vocation de réduire l’impact du piétinement des animaux d’élevage sur le milieu aquatique, mais également sur l’état sanitaire de l’eau, tout en préservant les capacités d’abreuvement des troupeaux.

Un peu plus d’un an après ces travaux, le jour est venu de dresser un premier bilan de ces aménagements. Malgré les crues qui se sont succédé entre l’automne 2019 et ce mois de janvier 2021, les rampes d’abreuvement, les passages à gué et les clôtures sont toujours en place et en grande partie fonctionnels (quelques réajustements à la marge permettront d’optimiser leurs efficacités).

Parmi les tronçons de cours d’eau ainsi préservés, certains ont pu être le théâtre d’un événement particulier durant le mois de décembre 2020. En effet, des truites ont choisi de s’y reproduire et les agents du SMBV2A ont pu capturer des images des frayères (nids de truites) mais également des géniteurs présents à proximité.

 

Décembre 2020 : Signature du contrat de rivière Aveyron amont 2020 2024

Le contrat de rivière est un engagement « moral », technique et financier entre les maîtres d’ouvrages locaux et les partenaires financiers (Europe, État, Agence de l’Eau Adour Garonne, Région Occitanie, Conseil Départemental de l’Aveyron, …).

Le contrat de rivière Aveyron Amont 2020 2024 prévoit un programme de 87 actions, déclinées entre 2020 à 2024, pour un montant total de 17 millions d’euros. Ces actions intéressent notamment la lutte contre les pollutions, la gestion des milieux aquatiques, la gestion durable de la ressource, la prévention des inondations, et la gestion concertée du bassin versant Aveyron amont.

Cet outil a été validé par les acteurs locaux, regroupés dans le comité de rivière, et par la commission de planification du comité de bassin Adour Garonne. Le 10 décembre 2020 les principaux maitres d’ouvrages se sont réunis pour procéder à sa signature.

En raison du contexte sanitaire, seuls les signataires du document contractuel se sont réunis en présentiel. Les autres membres ont assisté à la signature via une diffusion en direct sur youtube® sur la chaine Aveyron Amont. https://youtu.be/zlqBxwzxBow

Novembre 2020 : Dynamiques espace rural – des projets de reconquête des milieux aquatiques impulsés

En octobre et novembre 2020 ont eu lieu les premiers comités de pilotage à l’échelle des sous-bassins versants Olip et Briane, afin d’engager sur les 5 années à venir, des programmes d’actions visant à reconquérir le bon état des milieux aquatiques.

Notre site internet s’est donc adapté, et vous retrouverez de nouveaux onglets spécifiques à ces territoires que nous vous invitons à découvrir ici: Dynamiques espace rural

Eté 2019 – Les travaux de mise en défens des berges et d’abreuvement en cours de réalisation

 

Les travaux de mise en défens des berges et aménagement de points d’abreuvement sont en cours sur les haute et basse vallée de l’Aveyron.

Les secteurs concernés sont:

  • L’Aveyron et le Verlenque sur la commune de Sévérac-d’Aveyron
  • L’Olip sur la commune de Sévérac-d’Aveyron
  • Le Cuge sur la commune de Gaillac d’Aveyron
  • La Serre sur la commune de Saint Martin de Lenne
  • L’Aveyron sur la commune de La Loubière
  • L’Alzou sur les Communes de Compolibat, Maleville et Brandonnet
  • Le ruisseau de Cantaranne sur la Commune de Privezac
  • Le Malpas sur la Commune de Villefranche de Rouergue
  • La Serène de Vabre sur les Communes de La Capelle Bleys et Le Bas Ségala
  • La Serène de Sanvensa sur la Commune de Saint-André de Najac

Ces travaux ont pour vocation de réduire l’impact du piétinement des animaux d’élevage sur le milieu aquatique (érosion, colmatage, qualité de l’eau), mais également sur l’état sanitaire des troupeaux (qualité bactériologique de l’eau d’abreuvement, problèmes d’infections des pieds,…), tout en préservant l’usage d’abreuvement direct au pré.