Basse Vallée Aveyron

Inventaire des zones humides: les cartes sont en ligne!

L’inventaire des zones humides engagé par le SMBV2A en 2015 est aujourd’hui terminé. Il répond à des objectifs multiples : ces données pourront par exemple être intégrées (à titre non exhaustif), au sein des différents documents d’urbanisme portés par les collectivités locales (PLUi). Elles permettent également de mieux appréhender le fonctionnement du bassin versant, pour une meilleure gestion globale, mais aussi de disposer d’une meilleure connaissance de la biodiversité floristique et faunistique inféodée à ces milieux si particuliers. Plusieurs espèces remarquables ou protégées ont ainsi pu être repérées grâce à ces inventaires.

Enfin, il est rappelé l’importance du maintien d’une activité agricole extensive pour maintenir ces espaces ouverts et diversifiés. Conscients des difficultés de gestion pouvant survenir sur ces espaces fragiles, un appui technique et/ou financier pourra être plus facilement apporté aux exploitants et propriétaires qui en feraient la demande.

Il est précisé que cet inventaire n’est pas exhaustif, et n’a pas de portée réglementaire. Toutefois, tout porteur de projet est soumis à la réglementation du fait de l’existence même d’une zone humide, recensée ou non.

Toutes les informations liées à cet inventaire, et notamment les cartographies finales, sont disponibles ICI.

3 Octobre 2018: Arrachage de la Jussie à La Fouillade

Pour la 3ème année consécutive, l’équipe du SMBV2A a procédé à l’arrachage de la Jussie, plante envahissante, sur le plan d’eau du Crouzet à La Fouillade. Les résultats sont encourageants, puisqu’on observe une nette diminution du recouvrement de la surface par la Jussie, qui reste cependant récalcitrante en tête de plan d’eau.

L’équipe va prochainement tester le désherbage thermique sur les parties les plus sèches (berges et digue).

Mars 2018: Plantations et clôtures sur les secteurs aval

Les travaux de revégétalisation et clôtures ont été réalisés sur l’Alzure et l’Alzou

Mardi 26 Septembre 2017: Arrachage de la Jussie à La Fouillade

Pour la 2ème année consécutive, le SMBV2A a organisé une journée d’arrachage de la Jussie, plante invasive, sur le plan d’eau du Crouzet, Commune de La Fouillade. Les résultats de la première opération d’arrachage étaient plutôt encourageants, puisque nous avons pu observer un taux de recouvrement bien moindre cette année. De plus, l’arrachage a fortement été facilité.

L’équipe rivière a été appuyée des élèves de 1ère et Terminale S du lycée François Marty de Monteils. Dans une bonne ambiance, ils ont été particulièrement efficaces dans la réalisation de leur tâche et nous les en remercions.

Rendez-vous au mois de juin pour constater les résultats!

Août 2017: Travaux sur l’Alzure, Commune de Maleville

Dans le cadre de la mise en œuvre du PPG (Tranche N°3), et en concertation avec les propriétaires et exploitants concernés, les travaux visant à diminuer le piétinement des berges de l’Alzure par le bétail, ont été réalisés.

Le piétinement des berges entraîne plusieurs problématiques, tant pour le milieu aquatique que pour l’économie agricole:

  • Dégradation des berges favorisant l’érosion
  • Dégradation de la qualité de l’eau (bactériologique notamment avec les excréments des animaux, d’autant plus lorsque le chargement est important)
  • Risques pour le bétail et/ou diminution de la productivité (problèmes aux pieds, ingestion de matières fécales,…)

Les travaux réalisés par le SMBV2A permettent de poursuivre l’abreuvement des bêtes directement grâce à la ressource en eau procurée par le cours d’eau, tout en protégeant le milieu et le troupeau, en l’empêchant de pénétrer totalement dans le lit mineur et en stabilisant les berges. Ils consistent le plus souvent en l’aménagement de descentes en pente douce, empierrées, stabilisées et compactées, en combinaison avec la pose de clôtures sur le reste du linéaire.

Jeudi 13 avril 2017: un tour sur l’Assou et sa zone humide à La Rouquette

Suite aux travaux réalisés dans le cadre de la tranche N°2 de travaux de restauration écologique des berges, l’Assou et le Dassou retrouvent progressivement leur dynamisme, et la zone humide ses fonctionnalités. Le site retrouve des habitats diversifiés pour accueillir une biodiversité plus riche, et attire nombre de visiteurs, promeneurs et pêcheurs.